Les bases de l’accessibilité web

Dans le développement d’un site plusieurs sujets sont à travailler, bon nombre d’entre eux sont pris en compte comme le design, la rédaction du contenu, l’optimisation pour le référencement

Lorsque l’on réalise un site en tenant compte du rendu graphique et de la correction des bugs sur les différents navigateurs, on tente de le rendre accessible à tous les internautes (ou du moins une très grande majorité) quelque soit leur configuration matériel. Cette accessibilité est je pense logique et évidente pour les travailleurs du web, il serait impensable de créer un site (publique) qui ne puisse s’afficher correctement qu’avec un seul navigateur ou que sur un seul type d’écran.

Tout ceci est très bien, malheureusement si l’on ne tient compte que de ces critères pour rendre notre site accessible, on risque de priver tout une catégorie d’internautes d’avoir accès à l’information de notre site, à savoir les personnes handicapées.

Outre les handicapes de type matériel qui pour leurs parts sont déjà intégrés dans le développement il en existe d’autres comme par exemple la cécité , la surdité, le daltonisme, les différents handicapes moteurs, l’age … Il s’agit bien de ceux-ci dont on parle quand on évoque l’accessibilité web.

Il existe par exemple des outils permettant aux personnes non-voyantes ou mal-voyantes d’avoir accès aux contenus des pages web, comme les lecteurs d’écran (traducteurs vocaux des textes écrits), les traducteurs braille… Mais pour que ces outils puissent être utilisés il faut que les sites respectent certains critères et que les développeur suivent certaines règles.

Par ailleurs une loi française à été votée en 2005 concernant accessibilité : lien wikipédia

Voici très brièvement quelques consignes à respecter afin de rendre (plus) accessible un site web  :

  • Respecter la sémantique des balises Html: les titres, les listes, les tableaux …
  • Utiliser un texte alternatif ET une description textuelle pour les images.
  • Tenir compte des couleurs pour les daltoniens (contraste entre le texte et le fond …)
  • Sous-titrage ou accompagnement d’un pdf reprenant le texte d’une vidéo.
  • Organiser le code Html de manière à ce que la lecture soit cohérente (hors Css)
  • Tenir compte de la navigation au clavier (tant pratique que visuelle si il y a un :hover ajouter un :focus)

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’accessibilité du web lisez cet article plus détaillé, dans lequel vous trouverez plus de références.

Pour finir je tenais à vous diriger vers le site de paris web vous y trouverais une multitude de vidéo de conférences sur le sujet.

Rodleg

Une réflexion au sujet de « Les bases de l’accessibilité web »

  1. Ping : L’accessibilité Web A11Y | Rod-Leg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s